Les actions menées entre la Chapelle-Chaussée et Lamabou

Cette histoire a commencé par une rencontre avec un résident de la Chapelle-Chaussée originaire de ce pays d’Afrique, Kidiyo Kpalma. Membre du conseil municipal, Monsieur Kpalma nous a donné envie d’échanger avec son pays.
En effet, la tradition du village veut que si un habitant parte vivre ailleurs, il mène, dans son nouveau lieu d’habitation, une action en lien avec ses origines. Il recréer ainsi l’histoire de son pays dans le but de lui rendre hommage (avec par exemple la création d’une association, ou encore d’un jumelage comme dans le cas présent).

Ainsi, en mai 2004 une journée ‘’Fenêtre sur le TOGO’’ a été organisée, à l’occasion de laquelle des élus du village ont reçus la visite de l’ambassadeur du Togo à Paris.
La municipalité avait délibérée sur la volonté d’aboutir à un jumelage.

fenêtre sur le togoEnfants habillés dans une tenue africaine, à l’occasion de la journée « fenêtre sur le Togo »

Alors en juillet 2006, le Maire (Loïc MORIN à l’époque) et Kidiyo KPALMA, ont fait un voyage à Lama-Bou à titre personnel, pour rencontrer les habitants du village. Un protocole d’amitié a été signé durant ce séjour (le 19/07/2006) par le Maire et le chef du village,          pour exprimer la volonté commune des deux villages.

forage de puit

Durant ce séjour quelques actions ont été menées comme par exemple la réparation des forages d’eau, grâce aux dons d’habitants de laChapelle-Chaussée et de l’associtation « La Chapelle Bien Chaussée »

Durant ce séjour le maire a aussi permis l’échange entre les enfants d’ici et de là-bas…